Articles

Imprimer

Ariba passe à la vitesse supérieure

En annonçant une mise à niveau de ses solutions, l’éditeur historique sur le marché de l’e-achat a rassuré ses clients et rappelé par la même occasion à la concurrence qu’il faudrait encore composer avec lui.

Depuis son rachat par SAP, en 2012, Ariba était resté très discret. A tel point que le marché commençait à se poser de sérieuses questions quant à sa stratégie et à l’évolution de son offre. Mais en l’espace de quelques semaines, une série d’annonces vient de relancer la machine. Une nouvelle version de l’Ariba Network est d’abord disponible depuis le 18 juillet. Sans modifier les instances déployées par les clients (personnalisation, choix d’options, etc.), elle prend notamment en compte de nouveaux formats de document, comme la dernière version de cXML, le Commerce eXtensible Markup Language. Selon les derniers chiffres communiqués par SAP, l’Ariba Network référencerait aujourd’hui quelque 1,8 million d’entreprises dans 190 pays, pour un volume de transactions annuel dépassant les 600 milliards de dollars. Plus impactante, en termes de confort et de simplicité d’utilisation, la seconde annonce concerne une refonte à compter du 25 juillet des interfaces des applications Ariba : tableau de bord de navigation générale, pages de présentation des workflows, rapports d’analyse. Sur ce dernier point, SAP a également annoncé l’intégration de sa technologie de base de données « In Memory » HANA dans les outils de reporting d’Ariba, pour simplifier l’architecture et permettre des analyses en temps réel. En complément, de nouvelles versions des fonctionnalités proposées en mode nomade, sur plate-forme iOS actuellement, sont disponibles. Leur déclinaison pour Android est en préparation.