Imprimer

Les outils TMS peinent à s’imposer

on .

Alors que les solutions TMS (Transport Management System) se multiplient sur le marché, 43 % des entreprises se serviraient encore d’un tableur pour gérer leurs achats de transport. Selon l’étude réalisée par l’éditeur DDS Logistics et l’Ecole Supérieure du Transport (EST), sur un panel rattaché à la fonction logistique et supply chain, elles seraient aussi 60 % à utiliser le téléphone, le fax et la messagerie électronique comme premiers médias d’échanges avec leurs partenaires. Conscients des avantages d’un TMS (optimisation des coûts, traçabilité des flux, pilotage des données en temps réel, analyse prédictive, etc.), 40 % des répondants envisageraient néanmoins de s’équiper à court terme.